Sauvetage n’est pas générosité ...

Syndrome du SAUVEUR : Comment ne pas sauver l’autre malgré vous ou malgré lui ?




Vous avez déjà entendu parler du triangle de Karpmann ?

Vous avez repéré votre tendance à initier les relations en tant que Sauveur sans pouvoir vous en empêcher ? 

Ou alors certaines personnes en votre présence ont tendance à se positionner en tant que Victime et vous invitent donc inconsciemment à jouer le rôle de Sauveur ?


Alors, voici une astuce pour éviter de jouer au Sauveur.



4 questions


Question 1 : Y a-t-il une demande explicite ?

La personne se plaint. Voyez si elle exprime une demande explicite ?

Non : dans ce cas, si vous intervenez par un conseil, une proposition ou autre chose vous êtes dans la posture du SAUVEUR.

Vous prenez le risque d'entendre "Je ne t'ai rien demandé"


Par Ex: une personne se plaint de sa situation au travail. Vérifier avec elle ce qu'elle souhaite vraiment : juste une écoute, une aide pour trouver une solution, un conseil, un retour d'expérience etc...

sinon vous ferez un choix qui au final ne correspondra jamais à ce que veut la personne (qui en l'occurrence "joue" à la victime et donc n'exprime pas de demande claire) : si vous l'écoutez sans rien dire, elle vous reprochera de ne pas lui avoir proposer une solution et si vous cherchez des solutions elle vous reprochera de ne pas juste l'écouter.


Dans ce cas, commencer par lui demander ce qu'elle attend de vous


Oui : il y a une demande claire alors question 2


Question 2 : Suis- je compétent(e) pour répondre à la demande ?

Non : si malgré cela vous répondez à la demande, vous êtes dans la posture du SAUVEUR

Oui : je suis compétent pour répondre à la demande alors question 3


Question 3 : Est-ce que je fais plus de 50% ? Est ce que j'en fais plus que l'autre ?

Oui : posture du Sauveur car l'autre attend de nous l'accomplissement du résultat.

Non : question 4


Question 4 : Est-ce que j’ai envie de le faire, de m’investir ? Est-ce que ça me coute ou pas de le faire ?

Vérifier si votre envie de le faire vient d'un véritable choix et que cela ne vous coutera pas en temps, en énergie, ...

C’est dur, j’ai pas envie de le faire et je le fais qu'en même : Sauveur

Si non, c’est OK !

Activité indépendante libérale
SIRET 750793622

©2020 par Sylvie Fraenkel