La self Thérapie ou l'approche IFS c'est quoi exactement ?

May 2, 2018

L’IFS (Internal Family System) ou Self Thérapie est un modèle de psychothérapie développé par Richard Schwartz dans les années 80 qui figure désormais sur la liste des pratiques dont l’efficacité est prouvée scientifiquement. (aux US !)

Cette approche arrive enfin en France sous l’impulsion de François le Doze, médecin neurologue et aujourd’hui formateur self Thérapie IFS ©.

 

L’IFS © ne se limite pas à la thérapie et peut être utilisée dans d’autres domaines comme le coaching, la médiation, le team building, l’accompagnement du changement et plus généralement dans tous les échanges interpersonnels.

 

 

Fondement – une approche Systémique et Humaniste

 

 

 

La Self Thérapie IFS voit la psyché comme un système complexe composé d’une multitude de parties (ou parts) et d’un Self (ou Soi).

 

 

 

 

Nos parties abritent nos compétences, nos ressources et savoir-faire, nos acquisitions, nos souvenirs et nos mémoires, nos ressentis et nos émotions. Elles portent notre histoire personnelle, familiale et culturelle. Ce sont donc elles qui nous font être dans la vie.

Elles sont dans le FAIRE et le AVOIR et constituent ce que l’on pourrait appeler notre personnalité.

Nos parties sont susceptibles de changement, de transformation et d’adaptation. Elles s’adaptent pour le meilleur et pour le pire à notre environnement et nous permettent de nous construire.

Ainsi, ce sont elles qui portent à la fois nos blessures, nos souffrances, nos frustrations et les mécanismes d’adaptation et de compensation à celles-ci. 

 

Si en moi, il y a une part de moi qui souffre de la séparation, une autre part de moi va mettre en place un mécanisme de compensation pour ne pas souffrir des séparation en évitant par exemple de s’investir dans une relation.

 

 

Quant au Self, il s’agit de notre « Essence », cet espace indéfinissable de notre être qui se situe au-delà de notre personnalité.  C’est notre nature authentique, ce que nous sommes vraiment au plus profond de notre être.

Le Self, c’est ce qui en nous ne change pas quel que soit les expériences de la vie. Le Self est dans le ETRE, la permanence, la vacuité, le calme, la confiance, la clarté et la créativité. Il possède les qualités et ressources pour nous apaiser, nous inspirer et nous guider.

C’est l’instance en nous, régulatrice, médiatrice, et thérapeutique de nos parts.

 

 

Comment nous apprenons à ne plus faire confiance en notre Self

 

…. et perdre ainsi notre « confiance en soi »

 

Dans un monde idéal, les parties se développent et vivent en harmonie à la fois entre elles et dans leur interaction avec le Self en qui elles ont confiance dans ses capacités à gérer notre système intérieur. C’est cet état que l’on nomme « confiance en Soi ».

 

 

Le Self joue son rôle de chef d’orchestre et chaque musicien (ou partie) trouve sa juste place dans l’orchestre. Ses talents et savoir-faire sont connus et reconnus de tous les autres musiciens. La symphonie est jouée de manière harmonieuse apaisée et sans dissonance.

 

 

 

Cependant, les expériences négatives et douloureuses que nous vivons parfois de façon précoce vont changer ce schéma d’équilibre et d’harmonie.

Ces expériences nous mettent en contact avec des souffrances que nous ne pouvons pas métaboliser et transformer parce que la plupart du temps nous sommes trop jeune et qu’aucun adulte n’est en situation de pouvoir véritablement accueillir et apaiser ce qui se passe pour nous, étant lui-même empêtrer dans ses propres blessures.

 

Alors, pour tenter de maintenir au mieux un équilibre, comme notre corps, notre psyché va toujours chercher un équilibre (ou homéostasie), une forme de régulation se met en place :

  • Certaines parties vont porter ces souffrances et les croyances associées comme on porte un « fardeau » - Ce sont nos parts Blessées ou Exilées

  • D’autres parties, afin d’éviter que nos parts Blessées souffrent à nouveau, vont endosser un « rôle » de protection consistant à mettre en place des comportements ayant pour objectif d’éviter les situations qui ressemblent de près ou de loin à l’expérience d’origine. Elles aussi portent un fardeau mais dans ce cas il s’agit d’un fardeau de protection. L’IFS les nomme les Protecteurs.

 

Exemple :

Une personne qui ne s’est pas sentie aimée par ses parents.

Une part d’elle va porter cette blessure « mes parents ne m’aiment pas » avec la croyance « si mes parents ne m’aiment pas alors personne ne peut m’aimer » se transformant en « je ne peux pas être aimée.

 

Une protection va développer un comportement de méfiance et de jugement de l’autre. A la moindre rencontre, la protection analyse « tout ce qui ne va pas chez l’autre » pour amener la personne à rompre. Ainsi la personne ne prend pas le risque de « s’attendre à être aimée ». Pour la protection, cela serait dangereux car source de souffrance.

 

 

Les parties font alors de moins confiance en le Self dans sa capacité à gérer le système. Le Self devient de de moins en moins accessible et nous nous éloignons de notre essence véritable.

 

Ce sont ces blessures et ces rôles de protection qui nous font souffrir et nous empêchent d’être nous-même dans notre puissance intérieure.

Ce sont eux qui souvent nous amènent à consulter.

 

 

Proposition de l'IFS

 

L’IFS ou Self Thérapie propose à la fois d’apaiser ce qui souffre en nous tout en réglant les dissonances et les conflits qui sont apparus du fait de la souffrance.

 

Pour cela, L’IFS aide les parties à se libérer de leurs fardeaux et rôles extrêmes qu’elles ont dû adoptés. Elles sont alors en mesure d’exercer leur rôle préféré au sein du système.

Les parties n’étant plus « chargées », elles peuvent à nouveau faire confiance au Self qui retrouve ainsi sa mission de guide intérieur. 

 

 

Plutôt que de « se libérer de son passé », qui sous-entend de couper avec son passé parce qu’il nous fait souffrir (mais couper ne fait rien disparaitre), la Self Thérapie IFS permet de libérer son passé avec écoute et douceur. L’intention est d’accueillir plutôt que de couper.

 

 

 

 

Please reload