La self Thérapie ou l'approche IFS c'est quoi exactement ?


La Self Thérapie c'est quoi exactement ?


L’ Internal Family System ou IFS est un modèle de psychothérapie développé par Richard Schwartz dans les années 80 qui figure désormais sur la liste des pratiques dont l’efficacité est prouvée scientifiquement.

Cette approche est arrivé enfin en France sous l’impulsion de François le Doze, médecin neurologue.


L’IFS © ne se limite pas à la thérapie et peut être utilisée dans d’autres domaines comme le coaching, la médiation, le team building, l’accompagnement du changement et plus généralement dans tous les échanges interpersonnels.


Souvent les difficultés et les souffrances auxquelles nous sommes confrontés adultes sont les conséquences de dissonances intérieures. Nous manquons de confiance, nous nous considérons comme ayant peu de valeur, nous voulons lâcher prise et en même temps nous avons besoin de contrôler, nous avons des difficultés à nous relier à nous-même et donc aux autres. A l’intérieur de nous, c’est un perpétuel combat qui non seulement nous empêche d’être dans la réalisation de notre être profond mais en plus nous épuise.


L’objectif d’une thérapie IFS est de retrouver un sentiment d’unité et de paix intérieure en se reconnectant avec les différentes parts de nous afin d’accueillir, écouter et apaiser nos dissonances.

Notre système intérieur


Nous avons tous vécus des expériences qui nous mettent en contact avec des souffrances. Adulte, nous savons plus ou moins gérer mais enfant nous n’avons pas les ressources et le recul nécessaires pour élaborer et « métaboliser » ces moments difficiles. Nous ne sommes pas matures pour gérer nos émotions et nous sommes dépendants des adultes pour qu’’ils nous aident à accueillir et apaiser ce qui se passe en nous. Sauf que souvent les personnes qui s’occupent de nous, ne sont  pas en situation de pouvoir véritablement accueillir et apaiser nos émotions, étant elles-mêmes empêtrer dans leurs propres blessures. Alors, nous faisons alors au mieux pour nous construire avec et malgré ces traumatismes. Pour cela, certaines parties de nous vont porter les souffrances et les croyances associées comme on porte un « fardeau » - Ce sont nos parts Blessées. En IFS, on les appelle les Exilées car elles sont « mises à l’abri » pour leur éviter de souffrir à nouveau.  D’autres parties, afin d’éviter que nos Exilées ne souffrent à nouveau, vont endosser un «rôle » de protection consistant à mettre en place des comportements ayant pour objectif d’éviter les situations qui ressemblent de près ou de loin à l’expérience douloureuse d’origine. Elles aussi portent un fardeau mais dans ce cas il s’agit d’un fardeau de protection. En IFS, on les nomme les Protecteurs.


Au fil du temps, ce mécanisme installe déséquilibre et disharmonie et crée de la dissonance dans notre système intérieur :

Les parties  Exilées sont certes à l’abri mais la souffrance qu’elles portent n’est pas vue, écoutée, comprise et encore moins apaisée. Une souffrance cachée n’est pas pour autant agissante.





Les Protecteurs sont dans des rôles qui au fil du temps s’intensifient et se radicalisent pour être plus efficaces. Parfois, les comportements de protection peuvent être extrêmes (addiction, colère, anxiété, etc.)



Par réaction, d’autres parties s’opposent et veulent que ces comportements de protection cessent. S’en suit alors un conflit, chacune restant sur son objectif : le protecteur de protéger envers et contre tout et la partie en conflit que cela cesse à tout prix. 



Adulte, nos comportements sont ensuite régis par ces mécanismes de protection et les craintes qui y sont associées, et non par nos aspirations profondes. Ainsi pour se protéger et nous construire, nous nous éloignons de nous-même…. ou plutôt de notre Self.

L’IFS permet de mettre en lumière ces mécanismes intérieurs, de les conscientiser et de proposer un accompagnement afin de trouver un autre équilibre intérieur.


L’apport de l’ IFS réside dans la reconnaissance d’un Self (ou Soi)

comme étant notre «Essence profonde», notre nature authentique, qui ne change pas quelles que soient les expériences de la vie, mais surtout dans le fait que le Self est l’instance en nous, régulatrice, médiatrice, et organisatrice du monde de nos parts. Le Self sait gérer avec harmonie et équilibre notre monde intérieur.C’est l’instance en nous, régulatrice, médiatrice, et thérapeutique de nos parts.

Quand vous vous sentez calme et confiant Quand vous vous sentez reliés aux autres et à tout ce qui vous entoure, Quand vous vous sentez en compassion Quand vous vous sentez curieux dans le seul but de découvrir sans chercher à nourrir un besoin ou un objectif Quand vous faites preuve de créativité et de clarté surtout dans des situations difficiles  ..... c'est probablement Votre Self qui s'exprime 


Comment nous apprenons à ne plus faire confiance en notre Self   …. et perdre ainsi notre « Confiance en Soi »

Dans un monde idéal, les parties se développent et vivent en harmonie à la fois entre elles et dans leur interaction avec le Self en qui elles ont confiance dans ses capacités à gérer le système intérieur. C’est cet état que l’on nomme « confiance en Soi ». Cependant, les expériences négatives et douloureuses que nous vivons parfois de façon précoce vont changer ce schéma d’équilibre et d’harmonie. Les parties vont «porter» des blessures et notre monde intérieur va devoir s’adapter pour «faire avec». Le Self n’est alors plus vu comme l’instance régulatrice. Les parties n’ont plus confiance et s’organisent entre-elles pour tenter de trouver des solutions d’adaptation afin d’éviter de souffrir à nouveau. C’est ce que l’on appelle le   «manque de confiance en Soi ».



Proposition de l'IFS


La Self Thérapie propose à la fois d’apaiser ce qui souffre en nous tout en réglant les dissonances et les conflits qui sont apparus du fait de la souffrance. Pour cela, l'IFS permet de créer les conditions qui vont permettre aux parties de se libérer de leurs fardeaux et rôles extrêmes qu’elles ont dû adoptés. Elles sont alors en mesure d’exercer leur rôle préféré au sein du système. Les parties n’étant plus « chargées », elles peuvent à nouveau faire confiance au Self qui retrouve ainsi sa mission de guide intérieur. Plutôt que de « se libérer de son passé », qui sous-entend de couper avec son passé parce qu’il nous fait souffrir (mais couper ne fait disparaitre), la Self Thérapie permet de libérer son passé avec écoute et douceur. L’intention est d’accueillir puis apaiser plutôt que de couper. 

L'accompagnement IFS permet d'aboutir à une forme de calme et de paix intérieure. Les parties autrefois porteuses de blessures, de comportements adaptatifs mettant en souffrance en sont libérées et apaisées.  Petit à petit, la personne se connait mieux, y voit plus clair dans ses conflits intérieurs, est capable de discernement entre ce qui lui appartient et ce qui appartient à l'autre (prendre sa part au sens litéral ...).  Elle se sent plus sereine et à même de gérer avec plus de calme et de distance les événements de la vie.

Comment

Un des points essentiels d’un accompagnement IFS est de restaurer la relation entre le Self et l’ensemble des parties et de donner ainsi au Self la possibilité d’être l’instance régulatrice, organisatrice et thérapeutique.  L’IFS propose donc d’activer les possibilités que nous avons tous à travers notre Self d’apaiser nous-même notre système intérieur. Le Thérapeute est là pour accompagner et permettre l’émergence du Self. Ensuite, La personne accompagnée, dès lors qu’elle fait l’expérience de son Self peut à partir de cet espace accueillir et apaiser ses blessures et réorganiser son système intérieur de façon plus harmonieuse et apaisée. 


POUR ALLER PLUS LOIN































En savoir plus sur le modèle IFS

0 vue

Activité indépendante libérale
SIRET 750793622

©2020 par Sylvie Fraenkel